Les monuments historiques du pays de Saint Wendel

L’histoire mouvementée du pays de Saint Wendel a laissé un grand nombre de témoignages intéressants. On trouve des vestiges de nos ancêtres dès l’époque néolithique, par exemple le menhir celte de 15 tonnes près de Walhausen. Les Celtes, les Romains et les Francs ont grandement façonné la région en bâtissant des châteaux refuges et des colonies. Sur le Dollberg près d’Otzenhausen, la tribu celte des Trévires a laissé la plus grande fortification encore existante en Europe, un rempart de protection contre les Romains. Au carrefour de deux voies militaires importantes, les vestiges d’une importante citée romaine et de thermes ont été aujourd’hui découverts au cours de fouilles à Wareswald.
Différents bergfrieds, à Nohfelden et à Eisweiler par exemple, témoignent encore des assauts seigneuriaux de l’époque des princes, des ducs et des comtes.
L’histoire du domaine d’Imsbach est elle aussi intéressante. Napoléon offrit ce domaine niché dans un paysage idyllique à l’un de ses officiers pour qu’il le gère. Non loin de là se trouve le moulin de Johann Adams, avec sa roue hydraulique et son toit de chaume, c’est l’un des derniers grands moulins conservés en Sarre.
La forge de cloutier historique à Sitzerath et la charbonnière d’exposition sur la fabrication du charbon de bois à Walhausen montrent de vieux artisanats.

La charbonnière de plus de 2 mètres de haut dans la forêt de hêtres de Walhausen témoigne de la fabrication du charbon dans l’ère préindustrielle entre 1454 et 1794. Le charbon était à cette époque le principal fournisseur d’énergie et il était nécessaire en grande quantité pour la fusion du minerai du cuivre.

L’extraction du minerai de cuivre à Walhausen a été mentionnée pour la première...

En savoir plus

La forge de clous est une vieille tradition dans le Hochwald. Dès le milieu du XVIIe siècle, les premières forges ont été construites à Hochwald. Tout ce qui était nécessaire à la production du fer  y était présent à profusion : le minerai, la forêt et l’eau. Au départ, on fabriquait principalement des clous à bateau, à serrurier, à river et à ardoise. Par la suite, on commença également à...

En savoir plus

Découvrez les ruelles sinueuses et les places historiques de la vieille ville.

De célèbres généraux, artistes et érudits ont laissé des marques de leur passage ici, même la mère ancestrale des Windsor.

De la vieille ville pittoresque avec ses bâtiments historiques émane encore l’histoire mouvementée du lieu. Les façades des anciennes maisons bourgeoises ont été rénovées avec soin, en...

En savoir plus

Le château fort de Veldenz a été érigé en 1825 par Wilhelm Bossel von Stein. Seul le donjon a subsisté, qui est aujourd’hui un monument d’importance nationale ainsi que l’emblème de Nohfelden. Le château est mentionné pour la première fois en 1286. En 1466, les comtes de Zweibrücken en ont hérité et l’ont utilisé comme pavillon de chasse. Quelques années plus tard, en 1477, Nohfelden...

En savoir plus

Le château fort Liebenburg, sa tour et ses remparts en ruine sur le Schlossberg à Eisweiler constituent l’emblème de la commune de Namborn. Le « Burg Lievenberc » a été construit à la fin du XIIe siècle par les comtes de Bliegau de la famille de Castel, sur mandat de l’évêché de Verdun. Le château fort a été mentionné pour la première fois en 1220, lorsque le chevalier « Boemund de...

En savoir plus

L’histoire de la colonie d’Imsbach remonte à l’âge du bronze et à l’âge de fer. La colonie était déjà mentionnée en 1310. Après la Révolution française, le domaine est devenu en 1817 la propriété naturelle et politique de la principauté de Birkenfeld appartenant au Duché d’Oldenburg. Désormais, Imsbach est rattaché à la commune de Selbach dans la circonscription de Nohfelden.

Au XIXe...

En savoir plus

Le menhir de Walhausen est un menhir d’environ 4000 à 5000 ans qui se trouve sur le ban de Walhausen à côté du territoire « Vor Hinkelsborn ». La pierre de 15 tonnes datant du néolithique (âge de la pierre polie) est l’un des rares témoins de la colonisation précoce du pays de Saint Wendel. Outre le menhir, il existe deux autres pierres cultes dans la Sarre : le Gollenstein près de...

En savoir plus

Le moulin de Johann Adams est l‘un des derniers moulins de la Sarre, situé dans une vallée idyllique près de Theley. Il a été mentionné pour la première fois en 1589. Les bâtiments actuels du moulin remontent à 1735. À cette époque, la région a été divisée entre le duché de Lorraine et l’électorat de Trèves. Deux familles de meunier qui habitaient ensemble dans le moulin se partageaient...

En savoir plus

Le rempart circulaire d’Otzenhausen, communément appelé « Hunnenring », l’anneau des Huns, est une fortification celte imposante sur le versant du Dollberg près de Otzenhausen.

Elle a été construite dès le 1er siècle avant Jésus Christ pour protéger des invasions romaines et elle est considérée aujourd’hui encore comme étant l’une des installations les plus impressionnantes d’Europe. Le...

En savoir plus

A Tholey, une importante colonie gallo-romaine s‘est développée au Ier siècle de notre ère à la croisée de deux voies romaines importantes reliant Metz à Mayence et Trèves à Strasbourg. La colonie s‘étendait sur une longueur d‘environ 1 km au pied du Schaumberg. La crise économique persistante qui a débuté au IIIe siècle ainsi que plusieurs pillages effectués par les tribus germaniques ont...

En savoir plus